Le Surf Skate

Cela fait maintenant quelques semaines que je me suis mise au surfskate et j’ai commencé à publier des photos et vidéos sur Instagram.

Mon fils Maël pratique le Skateboard depuis quelques années, je lui ai alors dit :  « Je ne savais pas qu’on pouvait faire ça avec un skate ! », « C’est quoi comme skate ? »,  » Je n’ai jamais vu de virages comme ça sur un skate ! », « C’est un longboard ? », « Est-ce qu’on a les mêmes sensations que sur un surf ? », etc.Il m’ a donc expliquer la différence entre un skate et un Surfskate.


Pourquoi j’ai débuté le surfskate?
Je passe beaucoup de temps assise sur les bancs des skatepark et  Pumptrak, à regarder Maël en faire , ce qui m’ a motivé à commencer cette discipline .

Un jour, j’ai vu passer une vidéo de surfskate et j’ai été intrigué. Waouw, ça a l’air super sympa ! Mais le skate c’est pour les jeunes ! Moi j’ai 36 ans, je n’ai jamais vraiment fait de skate de ma vie. Je dois être trop vieille pour apprendre. En plus ça me fait vachement peur de tomber sur le sol dur et je n’ai surtout pas envie de me blesser.

Et puis j’ai suivi un groupe de skateur sur Instagram :  https://instagram.com/lesjacquotsdusurf?igshid=YmMyMTA2M2Y= ou sur leur Site web : https://lesjacquotsdusurf.com/

Régulièrement je voyais passer leurs stories. Des femmes et des hommes d’âges variés, qui n’avaient pas l’air d’avoir des compétences particulières et qui progressaient sur leur surfskate, on pouvait voir qu’ils devenaient de plus en plus à l’aise lors de chaque story. Cela a clairement été un déclic pour moi, si eux peuvent le faire, pourquoi pas moi ? Nous sommes donc allés avec Maël acheter deux planches ( Yow et Long island)  dans une boutique spécialisée au sport de glisse.

Maël étant déjas très à l’aise laise sur un Skateboard, il a vite compris le fonctionnement de cette nouvelle planche . Dès le premier jour il est même allé  sur un Pumptrak.

Me concernant,  dès que je suis montée sur ce surfskate après les premières explications d’usage par Maël ,  j’ai tout de suite accroché. Je n’ai même plus pensé à ma peur de tomber et de me faire mal. La vérité est qu’un surfskate est très stable et je ne suis même pas tombé. Alors que j’ai pourtant fait mes premiers virages frontside et backside dès la fin de ce premier cours ! Mais surtout… j’ai tout de suite accroché à cette sensation de glisse très similaire au surf et j’ai directement compris que cela allait grandement m’aider pour progresser en surf. Car tout est similaire au surf : les positions, les mouvements, l’utilisation des bras, des hanches, etc.

Ma nièce débute aussi, et Maël l’a totalement adopté



C’est quoi un surfskate?
Un skate, finalement, c’est juste une planche en bois et 2 paires de roues, non ? Alors c’est quoi un surfskate, on met une planche de surf sur les roues ? Non, pas du tout. La planche d’un surfskate (ce qu’on appelle le deck) n’a finalement rien de très particulier par rapport à un skate normal à part qu’elle est plus longue et large.



Les roues du surfskate sont aussi plus longues et larges. Mais la magie du surfskate s’opère au niveau du truck avant. Le truck, c’est l’ensemble des pièces qui permettent de fixer les roues à la planche de skate, il y en a un l’avant et un à l’arrière. Sur un surfskate, le truck avant est particulier car il permet aux roues de bouger latéralement, ce qui a son tour permet de prendre des virages à la fois plus serrés et plus doux.

Sur un skate normal on doit pousser avec son pied sur le sol pour prendre la vitesse et il faut répéter cette opération à chaque fois qu’on veut se relancer. Sur un surfskate on peut prendre de la vitesse (pomper) sans descendre de la planche et rester sur cette planche aussi longtemps qu’on le souhaite (en tout cas tant que les cuisses tiennent). Ce truck avant permet à la planche de réagir vraiment comme une planche de surf, en prenant des prises de carre lorsqu’on met de la pression sur la pointe des pieds ou les talons par exemple.

Car oui, le surfskate a clairement été inventé par les surfeurs californiens Neil Stratton et Greg Falk dans les années 90 (fondateurs de Carver, la marque qui a créé les premiers surfskates) pour permettre de surfer même les jours où il n’y a pas de vagues. Mais le surfskate ne se limite pas pour autant à l’entrainement du surf. Le surfskate est en soi une pratique très agréable qui te permet de surfer les rues et les parkings. Te déplacer en faisant des virages larges ou serrés de gauche à droite tout en contrôlant ta vitesse. Même un non-surfeur prendra beaucoup de plaisir à utiliser ce type de skate. Et ensuite, il est possible d’évoluer pour faire du surfskate en descente, en pumptrack, dans un bowl, sur une rampe en forme de vague artificielle, … il y a de nombreuses possibilités suivant tes goûts et tes envies.

Oublie donc l’image du skate classique qui sert à faire des « tricks ». Oublie ce jeune que tu as en tête qui s’entraîne à faire un ollie (faire sauter et tourner la planche sous ses pieds) ou qui se jette dans une rampe impressionnante. En surfskate, nous sommes très très loin de cette pratique.

Mais alors, quelle est la différence avec un longboard ? Un longboard est une planche de skate beaucoup plus longue, avec des roues plus grandes mais elle n’a pas le truck d’un surfskate. Un longboard n’est donc pas du tout un surfskate. Le longboard a été créé pour faire de la balade, de la descente et d’autres activités comme par exemple la danse sur skate. Mais pas du tout pour prendre des virages comme en surfskate.

En résumé, le skate classique est conçu pour les « tricks », les figures. Le longboard pour la balade, la vitesse et d’autres pratiques comme le skate dancing. Le surfskate, lui, a été créé pour surfer les rues en offrant des sensations très similaires au surf mais sur sol dur.



Il est bien connu qu’un surfeur passe très peu de temps debout sur sa planche. A peine 2 minutes sur une session d’1h. Le problème est qu’il est du coup très difficile de progresser. On est debout sur la planche, on veut essayer de faire un virage (frontstide ou backside), de pomper pour prendre de la vitesse, … on y arrive ou pas, on essaie de s’améliorer avec le temps et avec la pratique. Mais on a très peu l’occasion de pratiquer ces techniques et surtout nous n’avons pas la possibilité de nous voir, pour savoir si nos mouvements sont bons ou non.De plus j’habite Loin de l’océan,je suis  limitée pour progresser en surf

A l’inverse, en surfskate, on est tout le temps debout sur sa planche. On peut donc s’entraîner à volonté, trouver sa bonne position de surf (stance) et améliorer son équilibre. S’entraîner à pomper pour prendre de la vitesse ou à faire des virages frontside et backside sur des petites surfaces. A force de répéter ces mouvements, notre corps et notre cerveau les assimile et on les effectue de plus en plus facilement et naturellement. Et une fois sur l’eau, nous exécutons ces mêmes mouvements en y réfléchissant beaucoup moins. S’entraîner sur son surfskate permet aussi d’améliorer la synchronisation du haut et du bas du corps en travaillant le mouvement des jambes, du bassin et des bras.

Car oui, tous ces mouvements sont exactement les mêmes. La position des bras, le mouvement du bassin, l’ouverture du torse, la position des jambes et leur flexion, … tout est similaire.

Et surtout… c’est très facile de se filmer en surfskate pour vérifier si on a la bonne position ou non. On peut alors analyser les images et directement essayer à nouveau en adaptant nos mouvements et notre position.

Mon objectif sera de me lancer dans un Pumptrak 😛

Comment débuter ?
Maintenant que tu sais ce qu’est un surfskate,  tu as peut être  envie d’essayer ? Aussi , si tu habites près de chez moi , n’hésites pas à me contacter: https://instagram.com/sandra__odon?igshid=YmMyMTA2M2Y=https://instagram.com/sandra__odon?igshid=YmMyMTA2M2Y= apprendre à plusieurs c ‘est mieux.



Il va donc falloir acheter ton premier surfskate et idéalement des protections, tu te sentiras plus à l’aise. Trouver un endroit proche de chez toi (parking ou autre) où tu pourras t’entraîner et faire tes premiers essais !

A gauche Maël avec un Surfskate et à droite loucas avec un Skate.
Ma meilleure amie utilse un Longboard.

Je poste régulièrement des vidéos sur mon compte Instagram, ça me permet aussi d’ observer ma progression et de corriger mes défauts , je débute mais  je trouve cette discipline fun , agréable et je peux la partager en famille.

Merci d avoir pris le temps de me lire.✌️😁🛹

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :