Привет Moscou!

Moscou est la capitale de la Russie et compte environ 12 600 000 habitants intra muros (2017) sur une superficie de 2 510 km2, ce qui en fait la ville la plus peuplée à la fois du pays et d’Europe. Sur le plan administratif Moscou fait partie du district fédéral central et a le statut de ville d’importance fédérale qui lui donne le même niveau d’autonomie que les autres sujets de la Russie. Elle est quasiment enclavée dans l’oblast de Moscou, mais en est administrativement indépendante. Ses habitants sont les Moscovites. Moscou se situe dans la partie européenne de la Russie au milieu d’une région de plaine. Sa latitude élevée lui vaut un climat froid et continental. Le Kremlin, son cœur historique, est édifié sur une colline qui domine la rive gauche de la rivière Moskova.

Moscou dispose d’un important patrimoine artistique et architectural dont trois ensembles inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. Ce sont notamment le Kremlin avec ses palais et églises, la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux sur la place Rouge, la galerie Tretiakov, le couvent de Novodievitchi, l’église de Kolomenskoïe ainsi que les sept gratte-ciel staliniens.

La Russie fait partie de mes voyages préférés, j’ai adoré la ville de Moscou et j’espère pouvoir y retourner un jour.

Nous sommes partis de l’ aéroport de Toulouse direction Moscou au mois de Novembre sur un « coup de tète » ( ce qui nous a valu des complications considérable pour pouvoir nous y rendre), je m ‘explique: l’ anniversaire de fabien ( 22 septembre ) approchait , je décide alors de lui offrir un séjour de 5 jours à Moscou. Mais , j ai vite été prise de panique quand fabien m’ annonce que pour partir en Russie, l’ obtention d’un visa est obligatoire ( oui oui tu à le droit de m’insulter d’ idiote j’avais déjà payer les billets d’avion ) et que celui-ci ne s’ obtient pas si rapidement! Donc un branle-bas de combat s’installe pour obtenir un visa en moins de 3 semaines, autant te dire que l’ affaire à été difficile à conclure et que ce voyage au final m’ a couté une BLINDE! puisque j’ai dû payer le prix fort pour les avoir rapidement.

Le trajet:

Bref passons cette étape! je disais donc que nous sommes partis de l’ aéroport de Toulouse avec la compagnie Ryanair , nous avons payé les billets 400 € pour deux (aller- retour). Le vol c ‘est très bien passé à l’ aller , le voyage à duré 5 h 30 avec une escale à Francfort ( Allemagne ) , par contre le retour a été catastrophique, j’en parlerai un peu plus loin dans l’ article .

A notre arrivé, nous étions attendu par un chauffeur privé (de l’ hôtel) où nous logions. Alors, une grosse Berlin noire nous conduit jusqu’à l’ hébergement (1 h à peu de trajet). Notre hôtel se situait dans le centre de Moscou, en nous y rendant nous sommes passer par la célèbre place rouge ( de nuit), l’endroit était sublime j’ en garde un souvenir magique Whaou!!! je n’en revenais pas de la voir en vrai.

L’hôtel:

Ararat Park Hyatt Moscou:

Hôtel de luxe cinq étoiles à Moscou


Ararat Park Hyatt Moscow est situé en plein cœur de la capitale de la Russie, il est l’un des hôtels 5 étoiles les mieux situés à Moscou. Se trouvant à seulement quelques minutes à pied des sites emblématiques tels que le Kremlin, la Place Rouge et la cathédrale Saint-Basile, l’hôtel de luxe se trouve aussi à proximité immédiate du célèbre théâtre Bolchoï. Parliament House, le quartier central des affaires et les centres commerciaux de luxe TSUM et GUM pour ceux qui cherchent à profiter du merveilleux shopping à Moscou, sont également à proximité. Je ne te cache pas que l’ hôtel m’a couté chère et qu’ en règle générale nous ne logeons pas dans ce type d’ hébergement , mais je voulais tenter l’expérience de l hôtellerie de luxe et je ne regrette absolument pas car le confort était à l’ honneur et les prestations à la hauteur de nos attentes.

Que voir à Moscou?

Avec le Moscou City Pass, découvre les incontournables de Moscou : accès aux monuments et musées, tour en bus, croisière sur la Moskova…

La Place Rouge

La Place Rouge

Monuments Patrimoine mondial de l’Unesco Architecture

La Place Rouge c’est, sans hésitation, le premier endroit que nous avons vu  à Moscou. Vaste place rectangulaire de plus de 300 m de long, elle est le symbole de la capitale de la Russie, et inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1990. C’était la vitrine de la puissance de l’URSS avec l’organisation d’immenses parades militaires. C’est sur ses abords qu’on peut voir certains des monuments de Moscou les plus célèbres : le Kremlin, la résidence officielle et le siège du pouvoir du président, la cathédrale Basile-le-Bienheureux avec ses spectaculaires bulbes multicolores et le mausolée de Lénine, où l’on peut voir la dépouille momifiée de l’ancien leader bolchévique.
Les voyageurs qui n’ont que peu de temps se contenteront de les admirer depuis l’extérieur, mais chacun de ces sites mérite une visite à part entière. Attention toutefois pour le mausolée de Lénine : il n’est ouvert que 5 jours par semaine et seulement de 10 à 13h. Après avoir arpenté la place Rouge dans tous les sens, entre à l’intérieur du Goum, le plus beau centre commercial de Moscou, qui longe toute la place. Entre les vitrines des magasins, il y a de nombreux espaces pour s’asseoir tranquillement. Une des friandises préférées des Moscovites, ce sont les glaces vendues dans les petits kiosques dans les allées. Pas chères et délicieuses, c’est le snack idéal pour récupérer quelques forces entre deux visites.
Le Kremlin Temps de visite : 3 heures

Le Kremlin:

Le Kremlin mérite vraiment une visite à part entière et c’est dommage de n’en voir que l’extérieur depuis la place Rouge. C’est le siège du pouvoir politique de Russie et anciennement celui de l’Église orthodoxe. On ne peut pas visiter les bâtiments d’État, qui ne sont pas ouverts au public, mais il y a plusieurs palais, cathédrales et musées à découvrir. C’est un site pour lequel je recommande de prendre une visite guidée car sinon on passe à côté de beaucoup d’informations sur ce lieu chargé d’histoire.
À ne pas manquer : le palais des Patriarches, avec la spectaculaire salle de la Croix où étaient données les réceptions en l’honneur du tsar, et le palais des Armures, où sont exposés les trésors des souverains de Russie (bijoux, couronnes, armes, costumes…).Avant ou après la visite du Kremlin, il faut aller voir la relève de la garde devant la tombe du Soldat inconnu. Le cérémonial a lieu toutes les heures, de 8h à 20h, et la démarche militaire des gardes au pas de l’oie est très impressionnante.


La cathédrale Basile-le-Bienheureux 

La cathédrale Basile-le-Bienheureux:

Avec ses bulbes de formes rondes et de toutes les couleurs, la cathédrale Basile-le-Bienheureux est l’emblème de la Russie. Érigée par Ivan le Terrible au XVIe siècle pour célébrer la conquête de Kazan, cette église orthodoxe est de style typiquement russe. On la dirait tout droit sortie d’un conte de fées, certains la comparent à un gros gâteau, et d’autres à des cornets de glace… L’intérieur est moins grand que celui d’autres cathédrales, et il est subdivisé en neuf petites chapelles, toutes richement décorées d’icônes et de dorures. Aujourd’hui, elle a été transformée en musée, ce qui explique que son entrée est payante. Il y a tout de même un office célébré une fois par an. Fait la visite avec l’audioguide ou avec un guide, tu apprendras plein d’informations passionnantes et d’anecdotes sur cette cathédrale unique au monde.


Le parc Zariadié

Le parc Zariadié

Parc et jardin Points de vue Détente

À deux pas de la place Rouge, le parc Zariadié est un véritable havre de nature en plein centre-ville. Ouvert en 2017, il symbolise le renouveau architectural de Moscou qui, depuis quelques années, est devenue une ville bien plus humaine qu’avant avec de nouveaux espaces dédiés aux piétons et aux loisirs. Sur une superficie de 13 hectares, le parc reproduit les différents écosystèmes de Russie comme les steppes de Sibérie, la toundra, les forêts de bouleaux… Le site le plus spectaculaire, c’est la passerelle circulaire suspendue au-dessus de la rivière Moskova, un des lieux favoris des locaux pour se prendre en photo.La meilleure heure pour y aller c’est au coucher du soleil. En montant sur les petites collines, on a une très belle vue sur la cathédrale Basile-le-Bienheureux et on peut faire de belles photos.

La cathédrale du Christ-Sauveur Temps de visite : Une heure

La cathédrale du Christ-Sauveur

Monuments Art et Culture Architecture

Avec ses cinq dômes dorés, la cathédrale du Christ-Sauveur est un repère incontournable dans le ciel de Moscou : c’est le plus haut temple orthodoxe du monde et c’est aussi le siège du patriarche de toutes les Russies. Construite au XIXe siècle, elle a été complètement détruite à l’explosif par Staline en 1931, puis finalement reconstruite assez récemment, de 1995 à 2000. La décoration intérieure est spectaculaire et très riche en icônes. Pour visiter la cathédrale, il faut avoir une tenue correcte, c’est-à-dire éviter les shorts que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, et recouvrir ses épaules. Les femmes ont également besoin d’un foulard pour se couvrir la tête.
Le métro de Moscou

Le métro de Moscou

Monuments Art et Culture Architecture

Le métro de Moscou est sans hésiter l’un des plus beaux du monde. On peut le découvrir pour le simple prix d’un ticket (environ 1 euros), ou alors en prenant une visite guidée pour être sûr de trouver les plus belles stations. Riches en marbres, en fresques et dorures, certaines sont aussi fastueuses que des palais. La plus impressionnante, c’est Komsomolskaïa, sur la ligne circulaire qui fait faire le tour de Moscou. Avec ses immenses lustres et ses mosaïques monumentales, c’est un parfait exemple du style impérial stalinien. Parmi les autres stations à ne pas manquer : Novoslobodskaïa, avec de superbes vitraux colorés, Kievskaïa, qui rend hommage à l’Ukraine, Belorusskaïa, qui célèbre la Biélorussie, Mayakovskaïa, de style Art déco, ou encore Teatralnaïa, entièrement décorée sur le thème du théâtre. Pour mieux profiter des stations, essaye d’éviter les heures de pointe où tout le monde se presse à grands pas dans les couloirs. Le meilleur moment pour visiter le métro de Moscou c’est le dimanche matin ou le soir après 20 heures.
Le marché d’Izmaïlovo

Le marché d’Izmaïlovo

Shopping Marché Artisanat

Pour ceux qui veulent rapporter des souvenirs de Russie ou qui aiment bien flâner dans les marchés aux puces, il faut aller au marché d’Izmaïlovo, au nord-est de Moscou. C’est un immense dédale de boutiques, stands et antiquaires, où l’on trouve aussi bien les traditionnels souvenirs pour touristes comme les poupées russes que des vieux objets collector de l’époque soviétique. Avant d’acheter, mieux vaut d’abord faire un tour, se renseigner sur les prix et négocier ! Juste à côté, il faut aller jeter un œil au Kremlin d’Izmaïlovo, un grand ensemble un peu kitsch, inspiré de l’architecture médiévale russe traditionnelle. C’est un endroit très populaire pour les mariages. Le marché d’Izmaïlovo est ouvert tous les jours, mais il vaut mieux y aller le week-end : c’est là qu’il est le plus animé et que tous les stands sont ouverts, notamment sur la partie marché aux puces.


Le Parc Gorki

Le Parc Gorki

Parc et jardin Art et Culture Détente

Le parc Gorki est un des plus grands espaces verts de Moscou avec 120 hectares au total. C’est la sortie préférée des Moscovites le week-end pour prendre l’air et pratiquer tout un tas d’ activité sportives. L’hiver, on y trouve l’une des plus grandes patinoires du monde, et l’été, beaucoup de soirées ou d’événements festifs y sont organisés comme des cours de danse latino ou de yoga. Pour les amateurs d’Art contemporain, il faut aller visiter le Garage, un des nouveaux musées les plus branchés de Moscou, installé dans un ancien garage de bus rénové par l’architecte hollandais Rem Koolhaas. Juste en face du parc Gorki, se trouve l’un des endroits les plus insolites de Moscou : le parc Muzeon, où sont exposées toutes les statues de l’époque soviétique déboulonnées depuis les années 1990. On y trouve des bustes de Lénine en pagaille, mais aussi Marx, Brejnev ou encore Staline. C’est gratuit et en plein air.
La galerie Tretiakov

La galerie Tretiakov

Musées Art et Culture

Pour découvrir l’Art russe, c’est la galerie Tretiakov qu’il faut visiter. Beaucoup de guides ou d’articles mettent en incontournable le musée des Beaux-Arts Pouchkine, mais il faut savoir que celui-ci est exclusivement consacré à l’Art étranger : c’est un peu dommage d’aller jusqu’à Moscou pour voir des sculptures de Rodin ou des tableaux de Monet. Cela n’empêche pas de le visiter si vous avez le temps, mais à mon avis, Tretiakov est nettement plus intéressant. Les expositions sont séparées entre deux bâtiments : la « Galerie nationale Tretiakov », dans le quartier de Zamoskvoretchie, qui regroupe l’Art russe depuis les icônes du Moyen Âge jusqu’au XIXe siècle, et la « Nouvelle Galerie Tretiakov », dans le parc Iskusstv, qui présente l’Art du XXe et XXIe siècle. C’est dans cette deuxième qu’on trouve les artistes russes les plus connus comme Chagall, Kandinsky ou Malevitch.Tous les mercredis, l’entrée de la « Nouvelle Galerie Tretiakov » est gratuite, c’est donc le bon moment pour y aller !

Le quartier des affaires:


Le Moscou du XXIème siècle à Moscow City

Moscow City:

Architecture Points de vue

Bienvenue dans le Moscou du XXIe siècle ! À l’ouest de la ville, Moscow-City est le nouveau quartier d’affaires de la capitale russe. Les premiers gratte-ciels ont commencé à sortir de terre au tournant des années 2000, et aujourd’hui c’est un immense espace de 60 hectares qui ravira les amateurs d’architecture moderne. La skyline sur les bords de la rivière Moskva est particulièrement photogénique.
Parmi les édifices les plus remarquables : l’Évolution Tower, avec sa structure en spirale, réalisée par l’artiste écossaise Karen Forbes et le cabinet RMJM. Le Complexe de la Fédération est quant à lui le plus haut gratte-ciel d’Europe avec 360 m. Pour prendre de la hauteur, il faut monter sur la plate-forme d’observation du gratte-ciel Empire, au 58e étage, d’où l’on a une superbe vue sur Moscou et les autres gratte-ciels. C’est un très beau site à voir à l’heure du coucher du soleil. On peut boire un cocktail sur les plateformes d’observation.

Le bunker de Staline et d’autres abris secrets de l’époque soviétique

Bunker-42 à Moscou - Sputnik France

La guerre froide est bien terminée mais ces bunkers monumentaux et hautement secrets construits spécialement pour résister à une frappe nucléaire nous font ressentir aujourd’hui l’ambiance de cette époque où l’Union soviétique et les États-Unis se menaçaient de destruction mutuelle totale.

Le bunker-42 à Moscou

Un manoir discret de deux étages situé dans une petite ruelle du centre de Moscou dans l’arrondissement de Taganski a été créé spécialement pour cacher un objet secret de l’époque de la guerre froide. En fait, cette maison n’est qu’un leurre. Derrière ces murs se trouve un dôme en béton de six mètres d’épaisseur qui couvre un puit de 60 mètres de profondeur. En bas, au niveau de la ligne circulaire du métro moscovite, il y a quatre tunnels reliés par des jonctions qui abritaient à l’époque le poste de commandement de réserve de l’aviation à long rayon d’action. Nous avons été fasciné par ce lieu chargé d’histoire.

Le bunker-42 à Moscou - Sputnik France

Aujourd’hui, cet ancien abri est devenu le Musée de la guerre froide. Pour ressentir l’ambiance de l’époque, il te faudra descendre l’escalier de 310 marches. Une longue promenade à travers des couloirs interminables séparés par des portes massives t’ aideras à te rendre compte de la vie du personnel de cet endroit secret. À la fin d’une visite fascinante, les lumières s’éteignent, la fumée apparaît, les feux rouges d’urgence s’allument et l’interphone annonce que la capitale a subi une attaque nucléaire!!!

Bunker-42 à Moscou - Sputnik France

Pour conclure cet article:

Le seul point négatif à été le retour catastrophique puisque nous avons loupé l’avion Frankfort/ Toulouse. A cause de la compagnie aérienne Ryanair le vol Moscou / Frankfort a eu du retard et donc, le vol Frankfort /Toulouse est partis sans nous … Nous avons alors était logé 1 nuit dans un hôtel de l’ aéroport en attendant de prendre un autre vol le lendemain matin. Aussi les navettes pour nous amener à l’hôtel était surchargées de passagers (très dangereux ) nous étions collés les uns aux autres, sans parler de l’hôtel qui était de mauvaise qualité, la chambre était équipé uniquement d’ un drap (en plein hiver) j ai dormi avec mon manteau bref le retour à était long très long et fatiguant .Dommage après un tel séjour de rentrer dans ses conditions là mais ça fait partie des aléas et imprévu des voyages.

Ceci dit , la visite de Moscou a était merveilleuse, elle nous a plongé dans un monde très diffèrent du notre, je recommande fortement ce voyage .Les Russes sont hospitaliers, ouverts et optimistes. Ils sont prêts à accueillir à la maison une personne totalement inconnue, juste car elle provient de la même ville (les Russes l’appelle « zemlyak »). Ils maintiennent généralement des relations proches et amicales avec leur voisins. Cela ne les dérangerait pas, par exemple, d’aller chez le voisin pour demander du sel ou du pain et de connaître en détail la vie privée de ce dernier.

Mais en contradiction les Russes ont une réputation de dureté et de cynisme. J’ ai souvent été surprise pendant le séjour, du nombre incalculable de fois où un russe s’est moqué de nous, par exemple ils faisaient exprès de ne pas comprendre ce que nous leur demandions ou encore en nous donnant une mauvaise information (avec un grand sourire moqueur ) La malhonnêteté fait également partie de la culture russe : nombre de Russes trichent aux examens sans scrupule, conservent volontiers l’argent que le commerçant leur rend en trop, et gonfle la note au restaurant. C’est des filous

Certains observateurs les considèrent laxistes.( je confirme) La mélancolie et la nostalgie sont des traits relativement couramment prêtés aux Russes. Pas un sourire de joie sur leur visage , à part pour se foutre de notre gueule bien sûre 🤣🤷‍♂️. Aussi Les Russes aiment se plaindre ( comme quoi les Français ne sont pas les seuls) et peuvent paraître narcissiques, dans la mesure où les discussions sur le destin dramatique du peuple russe qui a tout supporté et a survécu à tout, sont narrées avec grand plaisir. « Chez nous aussi, la fête va venir un jour », est un proverbe qui illustre bien cette espoir éternel d’une vie meilleure et la grande patience des Russes.

J’espère que cette lecture t’ as plu? Comme dans tous mes articles , je ne peux pas tout te décrire dans les moindres détails nos périples, je pense que 10 minutes suffisent pour lire un article sinon je trouve cela trop barbant . J’ écris en mettant en avant les points forts de mes voyages. Puis n’ oublie pas que ce que j ai aimé moi, ne va pas obligatoirement te plaire! j’ai aimé ce voyage mais il m’ a couté une « BLINDE! » à cause des imprévus.

Un avis sur « Привет Moscou! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :